Créatif avec un harnais d’escalade

Quand Markus Zimmermann va en montagne ou sur une piste de ski, ce n’est pas seulement par amour du sport. Markus est photographe professionnel et a déjà eu dans son objectif des grands noms du sport comme Sascha Schmid ou Ueli Steck. Il parle ici de passé et d’avenir.

Portrait
Markus Zimmermann, qui a grandi à Interlaken, parcourt le monde entier comme photographe professionnel, mais c’est à Interlaken qu’il se sent encore le plus chez lui. C’est le mélange, la passion, l’énergie des montagnes et des lacs, qui le poussent continuellement à partir pour rendre compte de l’environnement naturel et social.

Les débuts
Tout a commencé avec le surf, lorsque Markus avait 7 ans. Il aimait par-dessus tout cette liberté sur la mer, et c’est ainsi que s’est aussi développée sa passion pour les sports de plein air comme le snowboard, le ski, le VTT, l’escalade et le parapente.
Il y a plus de 20 ans, son père lui a donné un vieil appareil photo Canon Flex (encore entièrement analogique, bien entendu) et une nouvelle grande passion, la photographie, est venue s’ajouter aux précédentes.

Caractère
Markus se décrit comme quelqu’un de très calme et de très équilibré. Son métier l’amène à travailler très souvent dans des situations où il doit garder son calme: par exemple lorsqu’il accompagne Sascha Schmid (freeskieur professionnel) en terrain difficile à l’écart des pistes balisées ou qu’il est suspendu à quelque face nord escarpée avec le guide de montagne professionnel Ueli Steck pour photographier ou filmer. Dans ces cas-là, il a la plupart du temps plus que sa dose d’adrénaline. Si bien qu’il apprécie aussi d’être assis tranquillement devant un feu de cheminée en lisant un bon livre ou de cuisiner avec sa copine pour ses meilleurs amis.

Souvenirs
Des souvenirs marquants, il en a beaucoup: par exemple lorsque la planche à voile a connu son premier grand boom à la fin des années septante, alors qu’il était encore petit. Il a alors mordu à fond, trouvant cela tout simplement génial. Ou bien quand il a fabriqué ses premiers snowboards personnels avec un ami en 1984/85. À l’époque, en Suisse, on ne pouvait presque pas acheter de planches. Dans sa région, ils ont sans doute été les pionniers du snowboard, comme pour le VTT. C’était l’époque où ces sports commençaient à percer et avoir été de l’aventure est et restera un incroyablement beau souvenir pour Markus Zimmermann.

Rêves d’enfance
Markus voulait toujours être à la fois à la mer et en montagne. Cependant, il a commencé par se consacrer très intensivement à la planche à voile, parcouru le monde, rencontré plein de gens, toujours en photographiant. En hiver, il fabriquait des snowboards qu’il utilisait énormément. Plus tard, il a commencé l’escalade et le parapente, et puis le tout a commencé à se mélanger pour devenir son métier actuel. Comme dans un rêve, à vrai dire...

Celles et ceux qu’il n’oubliera jamais
Ses parents, bien évidemment. Leur patience et leur ouverture d’esprit face à l’intérêt que Markus manifestait pour le sport, qui passait fréquemment avant son travail scolaire. Ils lui ont offert la liberté et la confiance – mais pas l’argent. Ce dernier, Markus a toujours dû le gagner lui-même.

Admiration
Être au bon endroit au bon moment, tout est là… Pour Markus, les gens qui réussissent à le faire, mais aussi à créer quelque chose à partir du moment présent avec beaucoup d’enthousiasme, de patience et de persévérance, sont de fantastiques modèles!

Atouts
Dans son métier de photographe, il y a parfois des situations dans lesquelles il faut tout simplement garder son calme. Et Markus sait très bien apprécier lui-même ce qu’il peut et ne peut pas faire. Sans cette saine autoévaluation, cela deviendrait très vite extrêmement dangereux!
Un regard vers l’avenir
En tant que photographe indépendant, il faut se perfectionner en permanence, être toujours à la recherche de nouvelles idées et de nouveaux projets. Il travaille actuellement à un projet sur le thème alimentation et sport. Mais Markus veut aussi bientôt retourner sur l’eau; cette fois, il s’agit de voile.
Il ne sait pas ce que lui réserve l’avenir, mais il essaie de vivre le plus possible en profitant du présent.

Un conseil pour toi
N’abandonne jamais ton rêve, tu arriveras à le réaliser... avec beaucoup d’enthousiasme, de patience et de persévérance!!!

Vers la vue d'ensemble

Été, soleil et job de vacances
Louis a commencé comme vendeur de glaces sur les marchés. Non seulement cela lui rapporte un peu d’argent, mais cela lui apprend à rester toujours aimable et à garder son calme, même en cas de stress. Toutes choses dont il a besoin pour le métier de ses rêves, guide de voyage. As-tu toi aussi un job de vacances? Regarde l’expérience qu’il t’a permis de te forger, en plus d’une tirelire bien remplie.
Assure tes arrières
Qui ose gagne
Philipp serait un rhétoricien? À l’école, on ne le connaît que comme un voisin de banc silencieux et tranquille. Qui aurait pensé que, pendant ses loisirs, il montait régulièrement sur scène pour participer à des concours de déclamation poétique? As-tu toi aussi un talent caché?
Découvre-le ici
Jeunesse impliquée
Le skate-park au coin de la rue a un besoin urgent d’un nouvel halfpipe? Une nuit du cinéma doit être organisée au club des jeunes? Avec «Jeunesse impliquée», tu peux prendre des responsabilités dans le groupe et changer des choses qui te paraissent importantes.
Participe!