Sillonner tous les domaines skiables

Sanna Lüdi a toujours été sportive. Elle a commencé par la danse, puis s’est tournée vers le ski. Une bonne décision, car aujourd’hui, elle dispute des compétitions de skicross en coupe du monde et a un objectif ambitieux: devenir championne olympique!

Sanna, présente-toi brièvement s’il te plaît.
Je viens du canton de Berne et je vis partout où il y a des montagnes et des possibilités d’entraînement. Skicrosseuse, c’est mon métier, je suis professionnelle depuis un an.

Comment te décrirais-tu toi-même?
Je me décrirais comme une fonceuse chaotique toujours à la recherche de quelque chose de nouveau. Je suis aventureuse, ambitieuse et sportive, mais j’accorde aussi une grande importance à mon côté féminin.

Quels sont tes meilleurs souvenirs d’enfance et d’adolescence? Comment as-tu grandi?
J’ai grandi sur le Plateau, au milieu des collines, des forêts et des fermes. J’ai eu une enfance super-cool, j’ai toujours été capable de rester dehors des heures durant à inventer des jeux de groupe ou de m’éclater en jouant au rink-hockey dans la cour de l’école et, plus tard, en dévalant les pistes de ski. Ce dont je me souviens avec le plus de plaisir, c’est la façon que j’avais de battre les garçons à la course ou au hockey. Hé, hé!

Enfant, comment voyais-tu ton avenir? Et quel chemin as-tu suivi?
Mon souhait le plus cher était de devenir princesse ou première ballerine. J’ai aussi fait de la danse pendant 10 ans, pourtant les sports d’action, comme le hockey sur glace ou le ski, m’ont ensuite davantage passionnée.
Ensuite, j’ai toujours voulu m’aligner en coupe du monde et plus tard, une nouvelle ambition s’est irrésistiblement imposée: devenir championne olympique de skicross. Entre-temps, j’ai pu satisfaire mes envies de coupe du monde et cela m’a procuré encore plus de plaisir que je ne l’imaginais!

Comment es-tu venue au ski?
Je suis venue au ski à cause de mon asthme. Mes parents m’ont envoyée au club de ski pour des raisons de santé car il y a moins de pollen en montagne.

À ton avis, quels sont tes atouts personnels et comment les as-tu développés?
Mon point fort est que je n’abandonne jamais. Je suis une battante. Si je veux vraiment quelque chose, je poursuis mon objectif avec tous les moyens à ma disposition.

Quels conseils donnerais-tu aux jeunes d’aujourd’hui?
Aussi peu original que cela paraisse, je le dis quand même: never give up! Poursuis tes rêves. Si tu y crois assez fermement et si tu investis aussi dans tes rêves, tu peux les réaliser. Et si ce n’est pas le cas, ton chemin te mènera peut-être vers des endroits encore plus intéressants dont tu n’aurais jamais imaginé l’existence.

Vers la vue d'ensemble

Été, soleil et job de vacances
Louis a commencé comme vendeur de glaces sur les marchés. Non seulement cela lui rapporte un peu d’argent, mais cela lui apprend à rester toujours aimable et à garder son calme, même en cas de stress. Toutes choses dont il a besoin pour le métier de ses rêves, guide de voyage. As-tu toi aussi un job de vacances? Regarde l’expérience qu’il t’a permis de te forger, en plus d’une tirelire bien remplie.
Assure tes arrières
Qui ose gagne
Philipp serait un rhétoricien? À l’école, on ne le connaît que comme un voisin de banc silencieux et tranquille. Qui aurait pensé que, pendant ses loisirs, il montait régulièrement sur scène pour participer à des concours de déclamation poétique? As-tu toi aussi un talent caché?
Découvre-le ici
Jeunesse impliquée
Le skate-park au coin de la rue a un besoin urgent d’un nouvel halfpipe? Une nuit du cinéma doit être organisée au club des jeunes? Avec «Jeunesse impliquée», tu peux prendre des responsabilités dans le groupe et changer des choses qui te paraissent importantes.
Participe!